16 conseils efficaces pour perdre du ventre après l’accouchement

Vous faites partie de ces femmes qui ont du mal à perdre du poids après un accouchement ?

Vous êtes nombreuses à être dans cette situation et il faut dire que les obligations qui vont de pair avec l’arrivée d’un nouveau-né n’arrangent rien à la situation.

Afin de remédier à ce problème, on vous donne ici les meilleurs conseils pour retrouver votre poids de forme après l’accouchement. Mieux encore, il s’agit de 16 conseils efficaces pour perdre du ventre après l’accouchement. Suivez le guide :

1. Rester réaliste

Prendre du poids durant la grossesse se veut être un phénomène tout à fait naturel. Les experts estiment que pour une femme dont le poids se trouve dans la limite de la normale, une grossesse devrait lui faire prendre entre 11,5 et 16 kg.

Toutefois, plus de la moitié des femmes gagnent largement plus que l’excédent normal d’où la nécessité de prendre des mesures pour revenir à son poids de forme.

Il faut aussi garder à l’esprit que perdre du poids après la grossesse prend du temps. En effet, des études ont clairement démontré que les femmes gardent encore sur 12 mois entre 0,5 et 3 kg de l’excédent pondéral résultant de leur grossesse.

La moyenne de perte de poids à laquelle vous devez vous attendre est de 4,7 kg et ce, entre les 2 semaines jusqu’à 2 années suivant votre accouchement. Il s’agit d’un chiffre issu des études menées par l’Organisation mondiale de la santé sur un millier de femmes à travers le monde.

Tout ceci pour vous dire tout simplement que vous devez rester réaliste dans vos objectifs de perte de poids et ce, quelle que soit votre méthode.

2. Éviter les régimes hypocaloriques

Vous pourriez être tentée par des régimes drastiquement hypocaloriques et ce, afin de perdre du poids de manière rapide. Toutefois, vous devez vous souvenir qu’il ne s’agit pas là d’une solution dans la mesure où votre corps aura plus que jamais besoin de nutriments pour se remettre après un accouchement.

Si vous avez recours à l’allaitement, vous aurez même tendance à avoir besoin de plus de calories pour pouvoir nourrir votre enfant sans vous sentir fatiguée.

L’un des meilleurs conseils que l’on puisse vous donner ici est d’attendre que votre poids se stabilise, puis de diminuer vos apports caloriques dans la limite des 500 calories. Cette limite préservera votre santé tout en vous limitant à une perte de poids de 0,5 kg par semaine.

Ces 500 calories que vous pouvez permettre de perdre peuvent être évacuées par l’alimentation pour une partie et par des exercices pour l’autre fraction.

3. Favoriser l’allaitement

On ne vous le dira jamais assez, le lait maternel apporte de nombreux bénéfices pour votre enfant, car il contient tous les nutriments dont il a besoin jusqu’à ses six mois.

L’allaitement vous aidera également à accélérer le processus de rétrécissement de l’utérus après l’accouchement. Il retrouvera plus rapidement sa taille normale ce qui contribuera naturellement à vous faire retrouver un ventre plat.

Pour ne rien gâcher, l’allaitement renforce le système immunitaire de votre bébé tout en vous préservant de maladies comme le diabète, le cancer du sein ou des ovaires et même la dépression post-partum.

Des études ont également pu démontrer l’appui que constitue l’allaitement en faveur des efforts de la mère en termes de perte de poids.

4. Compter ses calories

Compter vos calories vous aide à connaitre avec précision la quantité de calories que vous ingérez tous les jours tout en vous permettant de détecter facilement les lacunes éventuelles dans votre régime en cas d’absence de perte de poids.

Vous avez le choix entre tenir un petit journal de régime ou encore prendre vos aliments en photo pour vous souvenir de tout ce que vous avez ingérez. Il existe aussi de nombreuses applications vous permettant de faire un bon suivi de votre régime alimentaire.

Misez sur la diminution des portions et sur les aliments qualitatifs tels que les fruits et les légumes.

5. Manger des aliments riches en fibres

Il a aussi été démontré qu’une alimentation riche en fibres est de nature à aider dans la perte de poids. Une étude menée sur un millier d’adultes a en effet permis de mettre en avant que le fait d’ingérer 10 mg de fibres solubles par jour peut entraîner une perte de 3,7% de graisse abdominale sur une période de cinq ans.

Publicité

Autant dire que les fibres constituent votre meilleur allié pour ne plus avoir de ventre flasque. Il s’agit aussi de la meilleure réponse pour celles qui se demandent comment raffermir son ventre.

6. Choisir des protéines saines

Un régime à base de protéines va accélérer votre métabolisme en réduisant vos apports caloriques et en vous apportant une sensation de satiété.

Les études à ce sujet ont permis de démontrer encore une fois l’effet thermique supérieur des protéines comparées à d’autres nutriments. C’est pour dire que l’organisme met plus d’énergies dans la digestion des aliments à base de protéines ce qui entraine une plus grande dépense énergétique.

7. Choisir des apéritifs bons pour la santé

Des études ont pu révéler que la maison d’une personne obèse comporte le plus souvent des aliments considérés comme mauvais pour la santé et ce, comparée au foyer d’une personne qui pèse dans la limite considérée comme normale.

De ce fait, on ne peut que vous encourager à privilégier les aliments sains tels que les légumes, les noix, les fruits et les yaourts en guide d’apéritifs en cas de petite faim.

8. Eviter le sucre ajouté et les glucides raffinés

Le sucre ajouté et les glucides raffinés sont le plus souvent hautement caloriques tout en étant vides en termes de nutriments. On les associe très souvent au diabète, au surpoids, aux maladies cardiaques et même à certains cancers.

Afin de les éviter, bannissez les jus de fruits en boite, les pâtisseries et biscuits proposés en supermarché et privilégiez plutôt les fruits et les légumes, la viande et le poisson, les œufs, les noix, le yaourt…

Lire Aussi : Se désintoxiquer du sucre en 30 jours

9. Eviter les aliments hautement transformés

Vous l’aurez compris, les aliments hautement transformés figurent parmi les plus riches en sucres. Ils ne font que contrer vos efforts pour perdre du ventre après l’accouchement.

Dès lors, évitez de consommer des chips, des cookies et autres aliments transformés proposés au supermarché. En plus de vous faire prendre du poids, ils aggravent vos éventuels problèmes d’addiction à la nourriture.

10. Eviter l’alcool

Si les recherches ont pu montrer qu’une quantité infime d’alcool telle un verre de vin rouge pouvait apporter des bénéfices en matière de santé, la consommation d’alcool reste à proscrire lorsque l’objectif est de perdre du poids.

L’alcool aurait même tendance à favoriser le stockage des graisses notamment celles localisées au niveau de votre bedaine et contribue ainsi à vous donner un ventre flasque.

11. Faire des exercices

Vous l’aurez compris, perdre du ventre après l’accouchement implique de votre part des dépenses énergétiques en plus de la diminution de vos apports caloriques à travers un régime alimentaire.

Pour rester en bonne santé tout en perdant du poids, privilégiez le cardio training en optant pour la marche, le footing ou le running ou encore la bicyclette.

Faites des exercices pour améliorer votre santé cardiaque et pour limiter la gravité et les risques d’apparition de diabète. Bouger vous permettra aussi d’éviter un certain nombre de cancers.

Sur le plan scientifique, combiner exercices et régime alimentaire permet de perdre 1,72 kilos de plus que lorsqu’on se contente d’opter uniquement pour un régime.

Toutefois, il faudra retenir qu’après l’accouchement, la région pelvienne et autour de l’estomac nécessite un peu de temps pour guérir, encore plus si vous avez subi une césarienne.

Le mieux est dès lors de commencer par des activités douces avant de passer par les entraînements intensifs qui se réservent aux périodes où vous vous serez totalement remise de votre accouchement.

Lire Aussi : 10 exercices simples pour avoir un ventre plat et ferme

12. Commencer un sport d’endurance

Un sport d’endurance tel que la musculation sera pour vous le meilleur moyen de perdre du poids tout en préservant votre capital musculaire.Le sport d’endurance combiné avec un régime alimentaire constitue pour l’heure le moyen le plus efficace pour perdre du poids et pour améliorer sa santé cardiaque.

De plus, une étude menée sur une vingtaine de femmes allaitantes a conclu que le sport d’endurance inclus dans leurs exercices leur permettait de diminuer leur perte de densité osseuse et leur perte musculaire et ce, de manière substantielle comparée aux femmes qui ne pratiquent pas d’exercices.

Il convient toutefois de noter que des études supplémentaires sont nécessaires pour une réponse décisive à ce sujet et ce, au vu du nombre limité de personnes étudiées.

13. Boire assez d’eau

Boire assez d’eau se veut aussi être une nécessité vitale pour toute personne aspirant à perdre du poids de manière efficace.

Les études scientifiques à ce sujet ont permis de mettre en avant le fait que boire 1 litre d’eau et plus par jour entraîne automatiquement une perte de poids équivalent à 2 kg sur une période de 12 mois.

A cela s’ajoute encore le constat suivant lequel boire un demi litre d’eau permet de brûler 24% à 30% de calories supplémentaires dans l’heure qui suit.

Pour les femmes qui allaitent, boire est d’autant plus important, car cela permet de reconstituer le fluide perdu à travers l’allaitement. De ce fait, si boire 1-2 litres d’eau par jour permet de rester hydraté et de perdre efficacement du poids, les femmes allaitantes peuvent avoir besoin de bien plus d’eau encore.

14. Dormir suffisamment

Il faut savoir que le manque de sommeil entraine des effets négatifs sur notre poids. Chez les femmes qui viennent d’accoucher, le phénomène est d’autant plus grave sachant que le manque de sommeil favorise la rétention de l’excès de poids acquis durant la grossesse.

Il est vrai que chez les femmes enceintes, bénéficier d’un sommeil suffisant peut constituer un véritable défi.

On ne peut que vous inciter à dormir quand votre bébé dort et à inclure votre famille dans les tâches qui vous incombent en tant que mère d’un nouveau-né.

15. Faire partie d’un groupe de soutien

Il se peut aussi que vous investir au sein d’un groupe de soutien puisse constituer une aide efficace pour perdre du poids après votre accouchement.

Les études à ce sujet ont en effet tendance à aller dans le sens de meilleurs résultats de perte de poids chez les personnes qui agissent en groupe par rapport à celles qui entament seules leurs efforts d’amincissement.

Dans tous les cas, rien ne vaut d’opter pour une méthode qui vous corresponde et qui se marie bien avec votre style de vie.

16. Demander de l’aide

Enfin, souvenez-vous qu’il n’est pas facile de s’adapter à une nouvelle vie dans laquelle votre enfant devient votre première priorité. Le manque de sommeil et le stress engendrés par cette situation peuvent vite vous submerger, encore plus lorsqu’on sait que 15% des nouvelles mamans souffrent de dépression post-natale.

Gardez à l’esprit que si perdre du poids après la grossesse est important, il ne s’agit pas ici d’ajouter à votre stress et à vos sources d’anxiété.

Dès lors, on ne vous reprochera pas de demander de l’aide à vos amis et à votre famille pour vous aider à surmonter vos difficultés.

Votre médecin traitant de même que votre diététicien se présentent également comme de bons alliés pour vous aider à trouver les solutions adaptées à votre problème de poids.

Questions les plus fréquentes !

Le régime DASH, une méthode efficace pour mincir après l’accouchement ?

Dans votre recherche du bon régime pour mincir après l’accouchement, vous pourriez être tentée par le régime Dash.

Appelé aussi Dietary Approaches to Stop Hypertension, le régime DASH se destine à la base pour les personnes qui souffrent d’hypertension et ce, à travers la limitation du sucre, du sel et des aliments riches en graisse saturée et par l’augmentation des apports en fibres, en antioxydants, en potassium, en calcium…

Le régime DASH se présente dès lors comme un choix de régime efficace pour perdre du poids après la grossesse, pour peu que l’on mise sur la durée et que l’on ne se relâche pas en cours de route.

En effet, il n’évite que les aliments néfastes tout en augmentant les nutriments essentiels pour vous et votre bébé.

Combien de temps pour une perte de poids saine ?

Il n’y a pas à proprement parler de durée précise pour qualifier une perte de poids saine après la grossesse étant donné que chaque femme dispose de son propre métabolisme et agira de différentes façons pour retrouver son ventre après l’accouchement.

A cela s’ajoute aussi les conditions dans lesquelles cet accouchement a été réalisé, naturellement ou par césarienne.

La fourchette dans le délai est donc large, car certaines d’entre nous peuvent perdre une dizaine de kilos en seulement 4 mois après l’accouchement alors que d’autres prendront bien plus de temps, parfois même au –delà de 12 mois.

Conclusion :

De tout ce qui précède, on conclura que perdre du ventre après l’accouchement est une nécessité non seulement pour retrouver son poids de forme, mais aussi pour rester en bonne santé et pour être bien parée pour la prochaine grossesse.

Toutefois, il s’agit là d’un objectif qui prend du temps et qui demande de la patience, car le corps doit avant tout se remettre et les obligations vis-à-vis de l’enfant doivent être tenues et rester une priorité.

Une fois que votre corps s’est parfaitement remis, vous pouvez entamer les exercices, la dépense physique étant incontournable pour une perte de poids rapide, à combiner de préférence avec un régime alimentaire qui ne se base pas sur la privation en nutriments, mais plutôt sur un bon choix d’aliments et une réduction raisonnable des apports caloriques.

Et vous, que dites-vous de ces conseils ? En avez-vous d’autres pour les femmes qui veulent perdre du poids après leur accouchement ?

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici